Fév 252011
 

J’ai récemment lu dans différents articles sur internet qu’il existe un certain nombres de logiciels qui permettent de profiter de fonctions avancées de recherche de contenus et de compts twitter apparentés à des mots clés, ou qui bénéficient d’une certaine notoriété.

Ces logiciels (clients twitter) ne datent pas d’hier, et certains d’entre eux proposent en plus des fonctionnalités offertes sur le site officiel Twitter, plus de fonctionnalités, principalement via l’utilisation des divers API qui sont mise à disposition des développeurs.

Ces applications offrent plus de possibilités à l’utilisateur qui peux, au travers de ces dernières, lui permettre de trouver des comptes Twitter succeptibles de l’intéresser. C’est parfois par ce biais qu’un certains nombre de comptes se retrouvent avec un nombre (très) important d’abonnements.
Au travers de ces différents articles, j’ai donc compris que la « mode », si tenté que l’on puisse appeler ça comme ça, consiste à suivre, et à se faire suivre par un maximum de personnes.

Certe vous allez me dire que le but d’un réseau social et de se construire un réseau de contacts, et dans le cas de twitter de suivre des comptes qui nous interessent.
Bien sûr. Cependant suivre des comptes interressants se résume t-il à suivre une plétore de comptes qui ne correspondent pas forcement à ce que l’on pourrait être en droit d’attendre.

Je suis un utilisateur fréquent de twitter, il représente pour moi une façon de me tenir, dans une certaine mesure, au courant des ce qui se passe sur la toile et dans l’actualité. Cependant je n’ai jamais suivi un compte qui ne présentait pas – pour moi – d’interêt. Or je constate chez mes abonnés qu’un nombre important d’entre eux (chez les autres aussi) ont tendance à suivre de façon systématique ceux qui les suivents sans qu’il y ai forcement – mon avis – d’interêt pour eux à les suivre. Je me pose donc la question de savoir si cet abonnement mutuel constitue une forme de « remerciement » action au travers de laquelle chaqun augmentera son nombre de comptes suivis et son nombre d’abonnés ?

Peut importe la raison qui motive ou non cet abonnement réciproque à fortiori inutile, je me demande, sans pour voir le savoir à quoi ressemble la timeline (ensemble des tweets de l’utilisateur et ds tweets de ses abonnements) des utilisateurs qui suivent 400, 800, ou plus de 1000 comptes. En effet si vous êtes utilisateurs de twitter vous remarquerez que la fréquence des tweets posté est très soutenue et croit de façon importante en même temps que le nombre d’abonnements.

Est – il vraiment possible de suivre le flot de tweets généré par un nombre d’abonnements très important, comment peut on au final se « servire » de ses flots d’informations pour un quelque but que ce soit…

A moins qu’en effet le but ne soit, dans certains cas, que de diffuser une marque, un logo, une adresse web au travers de Twitter… Nul doute que c’est le cas pour certains comptes. Je ne condamne pas ces utilisateurs qui, je ne sais si et comment, arrivent à faire façe à ce flot d’informations, sans que celui finisse par perdre son interêt premier.

Ce que je trouve le plus « dommage », c’est quand je regarde mes abonnés, et que sur la quantité je m’aperçois qu’une partie non négligable d’utilisateurs possède un nombre très importants d’abonnements, j’ai l’impression (peut être même parfois la conviction) d’être suivi par des bots (programmes automatisés), qui en fait ne suivent mon compte que parce que mes tweets, mon nom d’utilisateur, ou ma description contienentt certains mots clefs…

Fév 212011
 

Je viens de recevoir un message sur twitter de la part d’une des,personnes dont je suis le compte, ce message me remerciait du fait de m’être abonné à son compte.

Rien de surprenant a ça me direz vous, en effet. Mais la question que je me pose est la suivante : les suiveurs aprecient – ils ce genre de message ?

Je dirait en ce qui me concerne que je n’y attache pas d’importance car non seulement, et malgré la bonne intention, ça ne sert à rien, mais en plus de ca, j’imagine que ces messages sont générés automatiquement par des programmes informatiques.

Je pense que la politesse n’a de sens que si elle s’adresse d’une personne à une autre personne, et pas venant d’un programme informatique.
Aurait – on ici atteint un, certain degrés d’hypocrisie ?

Pas de quoi fouter un chat certe, cependant je doute (parfois), de la sincérité de ses remerciments.

Bien que j’utilise (très) couramment les NTIC, je suis assez déçu, et parfois énervé, d’avoir à faire à des lettres types, messages automatisés, et autres systèmes de génération de messages impersonnels dans des circonstances où l’on serait en droit d’espérer à juste titre d’avoir à faire à quelqu’un de bien réel.

« Oui mais ces automates permettent de faire face à une demande qui ne saurait être satusfaite par un humain. »

Pertinant comme résonnement, bien sur que ces automatismes assurent la réactivité d’un grand nombre de services, mais je me penche ici plus particulièrement sur les messages qui devraient avoir une réponse personelle, j’ai personellement déjà reçu des réponses par mail et courrier de canditature pour un stage ou une demande d ‘entretien, ou encore après l’envoi d’un CV, des réponses, la plupart du temps négatives, qui avaient manifestement l’air générés. J’ai cette impression d’être en quelque sorte de n’avoir pas mérité quelque attention que se soit…

En conclusion, je dirais que bien que les intentions qui motivent l’envoi de ces messages puissent être légitimes, et ce dans le but de vouloir gratifier une action, ou encore de permettre de faire face à une demande importante, il est décevant de constater que ce principe là a une fâcheuse tendance à se généraliser à des echanges qui devraient mériter un temps soit peu de consideration, et dont l’acte de réponse ne devrait pas se limiter à l’envoi d’une rèponse type.

J’ai parfois l’impression que la non considération des gens dans la vie réelle a tendance à se répandre sur le net. Plus que jamais « je ne suis pas qu’un numéro » prend son sens, bien que sur le Web on devrait plus avoir tendance à dire « je ne suis pas qu’une adresse IP ».

Déc 182010
 

Logo MySocialGeek

Mise à jour du post pour vous parler de My Social Geek, un site de rencontre pour Geeks et Geekettes, le site est donc un réseau social principalement dédié aux rencontres entre geeks.

MySocialGeek est un site communautaire qui tente de regrouper la notion de « réseau social » et de « site de rencontre », ces notions étant assez vagues et proches, on préfère dire qu’on est un réseau social pour geek.

Source : MySocialGeek

Il y a aussi un forum actif dans lequel une pléthore de sujets sont abordés, en rapport avec les nouvelles technologies ou non, d’autres sujets et/ou thèmes : lecture, développement, liens, films, dessin, questions existentielles,… C’est un point fort du forum, car justement ce dernier ne se contente pas de parler de gaming (un peu quand même, il faut bien ), mais de tous les sujets qui peuvent correspondre de près, ou d’un peu plus loin, aux centres d’intérêts d’une communauté ‘geek’.

Le site est maintenant pleinement fonctionnel, ses auteurs sont à l’écoute des remarques, suggestions, … Un système de tickets permet de soumettre une idée, et d’avoir une réponse quand à la prise en compte de cette dernière, les auteurs quoi qu’il arrive vous proposeront une réponse. Ces derniers sont d’ailleurs assez réactifs, enfin autant que leur permet leur travail, et autres activités, nous ne sommes pas des machines.

Je vous invite donc à aller y faire un tour, et pourquoi pas si le site vous plait vous inscrire, ce dernier bénéficie d’un communauté d’utilisateurs de plus en plus importante. Ah oui, ils sont aussi sur twitter : @MySocialGeek.

%d blogueurs aiment cette page :