Août 102011
 

Suite à la réaction à un de mes tweets : https://twitter.com/#!/cyannick/status/101342079124373504

CSS, autrement dit, les feuilles de style en cascade, permettent de faire la mise en page des pages web que vous visitez, telle que celle qui affiche en ce moment même cet article.

Le but de cet article ne sera pas de vous faire un cour sur les CSS, puisque il y a tout ce qu’il faut sur internet, et que j’en n’ai pas envie.
Non, ici je voudrais vous parler de l’implémentation par les navigateurs des normes CSS, aussi bien CSS2 que CSS3. Lorsque j’ai essayé de rendre ce blog un peu plus attractif en incorporant dans les menus des images, j’ai utilisé une feuille de style personnalisées, je me suis alors dit que je pouvais, tant que j’y étais, essayer quelques nouvelles fonctionnalités offertes par CSS3, ainsi, je me penche plus sérieusement sur certaines propriétés qui pourraient être utiles. Même si la norme CSS3 apporte bon nombre de fonctionnalités, certaines de ces dernières sont un peux exotiques, elles trouverons des applications pratiques dans des situations particulières, certaines d’entre elles sont amusantes à utiliser, mais ont tendance à nuire à l’ergonomie du site.

C’est ce dernier point que je voudrais développer un peu, en effet, si ces fonctionnalités permettent d’avoir de beaux effets graphiques seulement en utilisant les feuilles de style, ces fonctionnalités sont non seulement mal prises en compte par certains navigateurs, mais produisent parfois des effets non souhaités.

Avec des fonctionnalités telles que les transformations, qui permettent d’effectuer des rotations sur des contenus, d’appliquer une bordure ombrée interne ou externe, la prise en charge de dégradés qui sont générés par le moteur de rendu graphique en guise d’arrière plan pour un élément, de multiples images d’arrière plan, avec la possibilité de transformer ces dernières, …
Certaines de ces ‘innovations’ apportent des choses utiles, cependant le principal problème rencontré est celui de la compatibilité entre les principaux navigateurs du marché…

Et là c’est le drame… Firefox, Chrome, Opera, Safari offre (dans leurs dernières versions) une prise en charge des standards correcte, ce n’est malheureusement pas le cas du plus mauvais élève : Internet Explorer. Le navigateur édité par Microsoft reste le mauvais élève de la classe, la prise en charge des normes de bases reste moyenne, les boites de contenu sont gérées de façons un peu particulières parfois, le recours à des hacks pour arriver à une mise en page correcte de certains contenus, même si ce n’est pas toujours bien vu de les utiliser, est inévitable pour avoir un rendu correct, sinon accessible.

En bonus, et gratuitement voici un lien vers un site qui propose pas mal d’infos sur CSS3 : http://www.css3files.com, il y a aussi le centre de documentation Mozilla : https://developer.mozilla.org/fr/CSS, et bien d’autres sites…

Et vous pouvez aussi suivre @cyannick sur twitter, et pourquoi pas visiter son site sur le développement de jeux vidéos.

Mar 132011
 

En rapport avec l’article sur lemonde.fr

Alors que l’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft annonce, pour l’été 2011, la sortie mondiale de « Call of Juarez : the Cartel », les législateurs de l’Etat de Chihuahua ont réclamé fin février l’interdiction à la vente du jeu sur le territoire mexicain.[…]

Le problème, si il y en a un, n’est pas nouveau, ce n’est pas la première fois que la violence présente dans les jeux vidéo fait polémique. Sous des prétextes tels que « les jeux vidéos rendent viloents« , « les jeunes trouvent la violance normale après y avoir été confronté dans les jeux vidéos« , « internet rend les ados violents » (cf. PC INpact), …

Je pense que le problème ne vient pas des jeux vidéos si les jeunes sont violents, je ne suis pas un grand joueur de jeux vidéos, mais il m’est arrivé de passer du temps sur des jeux ou l’on utilise des armes, où l’on tire sur des gens, où il y’a des éffusions de sang … Et pour autant, je n’ai jamais eu envie de m’acheter une arme pour tuer quelqu’un, ou encore agréssé quelqu’un comme je l’aurais vu dans un jeu vidéo.

De plus, je trouve que l’on tape sur les jeux vidéos, alors que certains films n’ont rien à leur envier. Je pense que de voir de la violence dans les jeux vidéos n’est pas pire que de regarder un journal téléviser, où l’on peut voir des soldats tirer pour de vrai sur d’autres personnes, avec de vraies balle. C’est surtout un problème d’éducation, ça fait partie de l’éducation d’apprendre à ses enfants de ne pas être violent, de savoir se contrôler, d’apprendre à voir les choses avec une certaine relativité. Laisser son gamin devant la console c’est tellement plus facile…

De plus la violence que l’on dénnonce dans les jeux vidéo n’est pas toujours, comme le dit l’article du Monde, le fruit de l’immagination des scénaristes, les médias comme la télévision diffusent son lot d’images et vidéos violentes, la violence elle fait partie du quotidien de beaucoup de personnes, elle est malheureuseument encore trop pratiquée, et pas seulement à l’étranger.

Le problème ne me semble pas vraiment être la présence de la violence dans les jeux vidéos, les films, ou les médias, il me semble que parfois l’apprentissage aux jeunes de ce qu’est la violence, de comment elle est pratiquée, et comment faire la différence entre la violence des jeux vidéos, des films, et celle de la vie réelle, n’est pas fait, ou pas correctement.

 

Image : francoisrobertphotography.com

Déc 082010
 

Vous possèdez un blog WordPress, vous cherchez des informations sur le CMS WordPress sur comment le configurer, quelle extention choisir, quelles sont celles qui sont intéressantes ?

Le site http://www.geekeries.fr répondera à ces questions.

Sur ce dernier vous trouverez des informations sur :

  • Le CMS Worpdress
  • Les extentions WordPress
  • La configuration de WordPress
  • Personnalisation
  • L’ajout de fonctionnalités
  • Le graphisme
  • Le développement / modification du code
  • Configuration de fichier .htaccess

La liste est longue, le contenu de qualité, avec une présentation agréable à l’oeuil.

Des présentations d’extentions qui ont été testées, et qui ont été remarquées par l’auteur sont intéressantes pour apprendre à connaitre, et reconnaitre une extention pratique, performante pour son installation WordPress dans la plétore d’extentions déjà existantes.

A noter aussi, la présence d’un espace utilisateur qui vous permettera de poster un snippet (extrait de code), ou encore de consulter et commenter les (nombreuses et) différentes astuces.

Un grand merci à Valentin qui propose au travers du site http://www.geekeries.fr des informations utiles sur le CMS WordPress, qui m’ont été pour certaines assez utiles.

Edition : vous pouvez trouver Valentin sur Twitter @geekeriesfr

Oct 232010
 

Tout est dans le titre.

On m’a récement conseillé d’explorer un peu le logiciel photoshop (en rapport avec le web) afin de le prender un peu en main. Le but n’étant pas d’en maîtriser les nombreux outils, mais de savoir s’en servir, et effectuer des tâches pas trop compliquées.

Devant le nombre de sites qui proposent des tutoriaux je suis un peu perdu…

J’ai notament du mal à tracer une courbe. :/

Edit : Je suis pas un pro de photoshop (et le serait jamais ^^’) mais j’essaye de me bébrouiller pour donner quelques couleurs à ce WordPress.

Version de photoshop : CS3

%d blogueurs aiment cette page :