Août 102011
 

Suite à la réaction à un de mes tweets : https://twitter.com/#!/cyannick/status/101342079124373504

CSS, autrement dit, les feuilles de style en cascade, permettent de faire la mise en page des pages web que vous visitez, telle que celle qui affiche en ce moment même cet article.

Le but de cet article ne sera pas de vous faire un cour sur les CSS, puisque il y a tout ce qu’il faut sur internet, et que j’en n’ai pas envie.
Non, ici je voudrais vous parler de l’implémentation par les navigateurs des normes CSS, aussi bien CSS2 que CSS3. Lorsque j’ai essayé de rendre ce blog un peu plus attractif en incorporant dans les menus des images, j’ai utilisé une feuille de style personnalisées, je me suis alors dit que je pouvais, tant que j’y étais, essayer quelques nouvelles fonctionnalités offertes par CSS3, ainsi, je me penche plus sérieusement sur certaines propriétés qui pourraient être utiles. Même si la norme CSS3 apporte bon nombre de fonctionnalités, certaines de ces dernières sont un peux exotiques, elles trouverons des applications pratiques dans des situations particulières, certaines d’entre elles sont amusantes à utiliser, mais ont tendance à nuire à l’ergonomie du site.

C’est ce dernier point que je voudrais développer un peu, en effet, si ces fonctionnalités permettent d’avoir de beaux effets graphiques seulement en utilisant les feuilles de style, ces fonctionnalités sont non seulement mal prises en compte par certains navigateurs, mais produisent parfois des effets non souhaités.

Avec des fonctionnalités telles que les transformations, qui permettent d’effectuer des rotations sur des contenus, d’appliquer une bordure ombrée interne ou externe, la prise en charge de dégradés qui sont générés par le moteur de rendu graphique en guise d’arrière plan pour un élément, de multiples images d’arrière plan, avec la possibilité de transformer ces dernières, …
Certaines de ces ‘innovations’ apportent des choses utiles, cependant le principal problème rencontré est celui de la compatibilité entre les principaux navigateurs du marché…

Et là c’est le drame… Firefox, Chrome, Opera, Safari offre (dans leurs dernières versions) une prise en charge des standards correcte, ce n’est malheureusement pas le cas du plus mauvais élève : Internet Explorer. Le navigateur édité par Microsoft reste le mauvais élève de la classe, la prise en charge des normes de bases reste moyenne, les boites de contenu sont gérées de façons un peu particulières parfois, le recours à des hacks pour arriver à une mise en page correcte de certains contenus, même si ce n’est pas toujours bien vu de les utiliser, est inévitable pour avoir un rendu correct, sinon accessible.

En bonus, et gratuitement voici un lien vers un site qui propose pas mal d’infos sur CSS3 : http://www.css3files.com, il y a aussi le centre de documentation Mozilla : https://developer.mozilla.org/fr/CSS, et bien d’autres sites…

Et vous pouvez aussi suivre @cyannick sur twitter, et pourquoi pas visiter son site sur le développement de jeux vidéos.

Nov 222010
 

Dans le même registre que mon post sur Javascript, je vous présente un ouvrage sur CSS (Cascading Style Sheet).

Ce language permet la mise en page d’un document HTML, XML. Très présent sur la toile CSS permet de rendre un site plus ergonomique, plus attractif.

Pour chaque chapitre, un exemple est proposé ainsi que un ou des exercices.

Un tour assez complet du sujet, avec des chapitres interessants tel que celui sur les bonnes pratiques, ou les trucs et astuces qui propose des tableaux regroupant la prise en charge ou non de certaines instructions CSS en fonction du navigateur.

Editeur : Micro Application
ISBN : 978-2300022203

Sur Amazon

%d blogueurs aiment cette page :