Déc 012012
 

Service d'écoute en ligne

Les services d’écoute en ligne sont assez connus des internautes, ces dernières années le marché de l’écoute de musique en ligne c’est développée afin de séduire les utilisateurs qui aiment écouter de la musique où qu’ils soient. Un service peut permettre d’écouter sa musique partout, de découvrir / faire découvrir des artistes, d’écouter un album avant son achat (physique ou dématérialisé), de partager ses goûts musicaux, de trouver / retrouver des morceaux écoutés il y’a longtemps…
Sur le marché de l’écoute en ligne de musique (chansons,albums, radios, …) se trouve un nombre assez important de sociétés qui proposent l’écoute en streaming, en proposant, suivant les éditeurs, plus ou moins de fonctionnalités et d’innovations à différents tarifs.

Je n’aborderais pas ici les sites d’achat de musique en ligne (iTunes, Amazon, Google Music, …) qui sont surtout axés sur l’achat de titres.

 

Les services : software ou application web ?

La méthode de diffusion retenue pour l’écoute en ligne dépend de choix fait par les entreprises, par exemple, Deezer offre à ses utilisateurs la possibilité d’écouter les morceaux musicaux au travers d’une application web, ainsi que via des applications sur mobiles (réservé aux membres avec un niveau d’abonnement suffisant).
Spotify, à l’heure actuelle, permet la lecture de pistes via une application installée sur la machine de l’utilisateur, toutefois, la lecture de piste en ligne via une application web est en déploiement, ainsi que via des applications mobiles.

Ces services offrent à leur utilisateurs différents niveaux d’abonnements, de cette façon en fonction de votre abonnement, vous pourrez, par exemple lire un nombre de pistes illimitées autant de fois que voulu, bénéficier d’une qualité de son améliorée, ou encore utiliser les applications mobiles, pour emporter votre musique partout. La majorité des services permettent l’accès aux médias aux utilisateurs sans abonnement, ces derniers seront toutefois limité, que ce soit dans la durée d’écoute, ou par le nombre de pistes pouvant être lues sur une certaine période.

Le choix d’un services d’écoute pour un utilisateur peut passer par les technologies mises en oeuvre ( par exemple, Spotify utilise des connexions de paire à paire), les moyens d’écoute (obligation d’installer une application, facilité de l’accès à une application web), du prix des abonnements et des services offerts, …

 

Achats et coûts

Ces services ont pour but principal de permettre à des utilisateurs d’accéder à des pistes audio (en lecture), sans avoir à les acheter, mais en payant un abonnement (forfait) permettant de d’accéder à de nombreux titres pour un coût moins important que l’achat des titres. Les écarts de prix d’un service d’écoute à un autre sont quasiment identiques, les fonctionnalitées offertes en fonction des niveaux d’abonnement se ressemblent beaucoup.

On peut toutefois noter le fait que les accords entre les maisons de disque et les services d’écoute sont différents, et que suivant le choix de l’utilsateur, certains types de musiques, certain(e)s chanteurs/chanteuses, peuvent ne pas être disponibles, il peut donc être intéressant de se renseigner sur les catalogues proposés si l’on aime/cherche un type de musique et/ou interprète particulier avant d’investir dans un abonnement.

Les tarifs sont souvent répartis en 2 offres :

– Abonnement basique, écoute illimitée, services supplémentaires, pas de publicités, …
– Abonnement ‘Premium‘, meilleure qualité sonore, synchronisation pour une écoute hors ligne, accès aux applications mobiles, …

Spotify : la première offre chez Spotify est a environ 5 euros par mois, quant à l’abonnement premium il faut compter 10 euros.
Deezer : la première offre à 5 euros par mois, et l’abonnement premium pour 10 euros.
Grooveshark : abonnement premium à 5 euros par mois.

Le prix des pistes varie en fonction du nombre de pistes que l’utilisateur souhaite acheter, plus la quantité achetée en une fois est importante, plus le prix par piste est faible. Le coût d’une piste à l’achat est de 1,59 euro chez Spotify, si vous en prenez 15 (téléchargements), le prix par piste tombe à environ 0,90 euro par piste (prix/piste fixe). Deezer propose des pistes à des prix variables en fonction de leur popularité, âge, …

 

En bref

Il existe bien sûr d’autres services d’écoute en ligne, le but n’étant pas d’en faire la liste mais plutôt de présenter une solution intéressante pour qui voudrais étoffer sa connaissance, et/ou ses goût musicaux, sans avoir à acheter des albums entiers, ou des dizaines de pistes, juste pour les découvrir. L’utilisation des ces services d’écoute en ligne permet d’avoir accès à un grand nombre de titres, plus ou moins récent, de tous les genres, ou presque, suivant les accords entre la service et les maisons de disque/artistes.

Ces services offrent, dans leur version gratuite, un accès limité (temps, nombre de lectures, …) aux médias qui présente assez peu d’intérêt pour l’utilisateur qui voudrait écouter de la musique régulièrement, cependant ils offrent la possibilité d’étendre leurs services via des abonnements sur différents niveaux, qui permettent d’accéder à des fonctionnalités qui donnent un intérêt certain au service, par exemple, synchroniser des pistes pour la lecture hors-ligne, bénéficier d’une qualité audio améliorée, pas de limite d’écoute, de la lecture sur mobile, …

Les différente sevices d’écoute possèdent des artistes/genres en commun, mais certains d’entre eux seront plus à même de proposer des morceaux d’un certain genre plutôt qu’un autre en fonction des accords passés entre les maisons de disque, les artistes, et le services en question. Le nombre de pistes se compte en millions, des pistes datant de plusieurs dizaines d’années, à celles sorties il y’a quelques jours.

Ces services proposent une alternative à l’achat définitif en proposant, pour un prix fixe par mois ou année, la possibilité à l’utilisateur de profiter de nombreuses heures de musique sans en acheter les morceaux, une façon intéressante et abordable de découvrir de nouveaux genres, artistes, mouvements, et ainsi d’élargir sa culture musicale.

 

 

Sur le web :
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/09/10/spotify-arriverait-bientot-en-version-web_1758072_651865.html
http://www.challenges.fr/high-tech/20120802.ZDN7510/15-millions-pour-spotify.html

%d blogueurs aiment cette page :