Août 102011
 

Suite à la réaction à un de mes tweets : https://twitter.com/#!/cyannick/status/101342079124373504

CSS, autrement dit, les feuilles de style en cascade, permettent de faire la mise en page des pages web que vous visitez, telle que celle qui affiche en ce moment même cet article.

Le but de cet article ne sera pas de vous faire un cour sur les CSS, puisque il y a tout ce qu’il faut sur internet, et que j’en n’ai pas envie.
Non, ici je voudrais vous parler de l’implémentation par les navigateurs des normes CSS, aussi bien CSS2 que CSS3. Lorsque j’ai essayé de rendre ce blog un peu plus attractif en incorporant dans les menus des images, j’ai utilisé une feuille de style personnalisées, je me suis alors dit que je pouvais, tant que j’y étais, essayer quelques nouvelles fonctionnalités offertes par CSS3, ainsi, je me penche plus sérieusement sur certaines propriétés qui pourraient être utiles. Même si la norme CSS3 apporte bon nombre de fonctionnalités, certaines de ces dernières sont un peux exotiques, elles trouverons des applications pratiques dans des situations particulières, certaines d’entre elles sont amusantes à utiliser, mais ont tendance à nuire à l’ergonomie du site.

C’est ce dernier point que je voudrais développer un peu, en effet, si ces fonctionnalités permettent d’avoir de beaux effets graphiques seulement en utilisant les feuilles de style, ces fonctionnalités sont non seulement mal prises en compte par certains navigateurs, mais produisent parfois des effets non souhaités.

Avec des fonctionnalités telles que les transformations, qui permettent d’effectuer des rotations sur des contenus, d’appliquer une bordure ombrée interne ou externe, la prise en charge de dégradés qui sont générés par le moteur de rendu graphique en guise d’arrière plan pour un élément, de multiples images d’arrière plan, avec la possibilité de transformer ces dernières, …
Certaines de ces ‘innovations’ apportent des choses utiles, cependant le principal problème rencontré est celui de la compatibilité entre les principaux navigateurs du marché…

Et là c’est le drame… Firefox, Chrome, Opera, Safari offre (dans leurs dernières versions) une prise en charge des standards correcte, ce n’est malheureusement pas le cas du plus mauvais élève : Internet Explorer. Le navigateur édité par Microsoft reste le mauvais élève de la classe, la prise en charge des normes de bases reste moyenne, les boites de contenu sont gérées de façons un peu particulières parfois, le recours à des hacks pour arriver à une mise en page correcte de certains contenus, même si ce n’est pas toujours bien vu de les utiliser, est inévitable pour avoir un rendu correct, sinon accessible.

En bonus, et gratuitement voici un lien vers un site qui propose pas mal d’infos sur CSS3 : http://www.css3files.com, il y a aussi le centre de documentation Mozilla : https://developer.mozilla.org/fr/CSS, et bien d’autres sites…

Et vous pouvez aussi suivre @cyannick sur twitter, et pourquoi pas visiter son site sur le développement de jeux vidéos.

  • Salut,

    C’est vrai qu’avec IE6, 7 et 8 voir même 9 tu va rencontrer des problèmes (surtout avec le 6 et 7). En 2011 je pense personnelement qu’il ne faut plus supporter IE6 car c’est un navigateur qui n’est vraiment pas fiable et qui pousse à utiliser des hacks de taré pour avoir un rendu au final assez crade (à moins d’être un vrai gourou et de faire du mix CSS/JS). Au boulot par exemple on ne supporte plus IE6 et on affiche une page dédiée indiquant à l’utilisateur de télécharger un vrai navigateur.

    Maintenant l’idée pour ne pas avoir de problèmes c’est de faire un reset efficace, comme le fait HTML5 Boilerplate. C’est un kit de départ pour faire un site en HTML5 mais tu ne peux utiliser que le CSS si tu veux. L’avantage de son reset c’est qui va tout te mettre en place côté css pour que ton site, dés le départ passe partout (avec déjà certains hack pour IE6).

    Mais en 2011 justement les choses changent et bougent pas mal, tout s’oriente vers le web, le JS devient le langage incontournable et HTML5 prend de plus en plus de place, surtout sur les mobiles (qui est un marché qui grimpe littéralement en flèche !), donc à mon avis il ne faut plus se prendre la tête avec les gens qui sont obstinés à utiliser des navigateurs obsolètes. Le seul cas à prendre en compte professionnellement c’est le cas de l’entreprise qui a un parc informatique géré par une personne qui a « peur » de déployer des mises à jour ou d’installer de nouveaux programmes, c’est hélas le cas de beaucoup de boite où l’installation est bloqué et IE6 est présent d’origine (le gain en sécurité est négatif en plus, je ne comprend pas les gestionnaires de parc informatique des fois :S)

    Bon sur ce, moi je vais faire un peut de HTML5 ;)

%d blogueurs aiment cette page :