Mar 042011
 

Dans ce court article, j’ai envie de parler des installateurs, par installateur j’entends les programmes qui installe des logiciels sur votre ordinateurs. Vous allez me dire qu’il n’y a pas grand chose à dire sur ces derniers. Cependant je remarque que de plus en plus d’intallateurs ne pèse que quelques kilo – octets et ne contiennent pas les fichiers nescessaires à l’installation du logiciel, mais seulement le code nescessaire pour aller télécharger les dits fichier sur la toile.

C’est ce principe qui me fait tiquer. Pourquoi ?
Parce que si certains éditeurs proposent encore des installateurs qui embarquent tous les fichiers nescessaires à l’installation du lociciel voulu, de plus en plus fréquement, les installateurs ne sont que des sortes de gestionnaires de téléchargement, qui vont aller chercher sur le net les fichiers nescessaires.

Lorsque vous désirez installer un logiciel, l’installateur va automatiquement télécharger les fichiers on ne sait trop où (pour certaine), et les copier à un endroit non indiqué (pour certains) de votre disque dur, il vous faut alors attendre patiamment que l’installateur est fini de copier des fichiers pour enfin que l’installation puisse s’effectuer.

Dans le meilleur des cas (trop rare), si le téléchargement rencontre des difficultés, l’installateur pourra reprendre le téléhargement après son redémarrage. Dans le pire des cas… Eh bien il faudra reprendre tout le téléchargement depuis le début. Si c’est l’installation du plugin Flash par, exemple, cela ne pose pas de gros problème, vu la taille du/des fichier(s) téléchargés ; en revanche, si vous entrepenez par exemple l’installation d’Internet Explorer 9 (pour faire des tests bien sûr ), il vous faudra attendre que l’installateur ait fini de télécharger on ne sait trop quoi avant de pouvoir installer ce merveilleux navigateur internet. Le pire dans le cas d’IE9, c’est que si vous chercher le bouton annuler, vous pouvez chercher longtemps… Il n’y en a pas, dès lors, vous devez râler prendre votre mal en patience et attendre la fin du processus au fonctionnement opaque.

Je n’aime pas, personnellement, ce genre de fonctionnement. Certe, celà permet à l’utilisateur d’avoir moins d’étapes à franchir avant de pouvoir installer le logiciel dans la mesure où, la majorité du temps, l’installation démarre juste après la fin du téléchargement. Cependant, on ne possède pas de pouvoir sur ce programme qui télécharge on ne sait trop quoi, on ne sait pas vraiment où… Je préfère avoir un installateur qui possède tout ce qui lui faut pour installer le programme désiré, ceci m’évitant d’avoir à retélécharger à chaque réinstallation l’ensemble des fichiers du programme, de plus ce mode de fonctionnement limite grandement l’installation sur des postes qui ne possèdent pas internet.

Je regrette que de plus en plus que l’installation des programmes soit obligé de passer par une phase, pas toujours très claire, de téléchargement sur la toile au lieu de possèder un installateur qui contient tout ce qui est nescessaire, et permettre de cette façon de pouvoir installer le programme sur un poste qui n’a pas accès à internet, et plus simplement de savoir ce qui est téléchargé sur sa machine.

%d blogueurs aiment cette page :